Les bienfaits de la spiruline

Partir vivre ailleurs

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Les lignes de la main

Se soigner avec les couleurs

Tout sur les pierres précieuses

Fortunes, success stories, jackpots, trésors

Saint Bernard

Elections présidentielles 2017

Saint-BernardLe saint-bernard est une race de grands chiens de montagne, souvent dressés comme chiens de recherche en avalanche. L’imagerie populaire les affuble d’un tonnelet d’eau de vie accroché au cou qui serait destiné à revigorer les victimes du froid.
Leur nom provient de l’hospice du Grand-Saint-Bernard, situé au col éponyme dans les Alpes Suisses, à la frontière avec l’Italie, où ils étaient utilisés par les moines d’abord pour la garde et la défense puis pour la recherche des voyageurs en hiver. Il semble cependant que les chiens initialement utilisés par les religieux appartenaient à une race aujourd’hui disparue qu’ils auraient tenté de recréer en lui enlevant sa férocité. Un spécimen empaillé de la race initiale (sans bajoues et sans oreilles tombantes) est visible à l’hospice.
Les chroniques qui seront publiées en Europe sur les exploits de ces chiens, sauvant des voyageurs égarés dans la neige ainsi que des récits de soldats de Bonaparte lorsque l’armée de celui-ci franchit le col en 1800, ont fait la renommée de ce chien.
Grâce à un élevage systématique, la race actuelle fut créée. En 1867, Heinrich Schumacher, habitant Holligen près de Berne établit des documents généalogiques pour ses chiens.
Le livre des origines suisse fut ouvert en février 1884 et le premier à y être inscrit fut un saint-bernard nommé Léon. Le club suisse du Saint-Bernard fut créé le 15 mars 1884 à Bâle et le saint-bernard fut reconnu comme race d’origine suisse et son standard adopté lors d’un congrès international de cynologie en juin 1887. Il est alors devenu le chien national suisse.
Il existe deux variétés de Saint-Bernard : une variété à poil court et double et une variété à poil long (caractère qui serait réapparu à la fin du 19e siècle).
Mais coûteux à instruire et à entretenir, les saint-bernard sont de plus en plus largement remplacés d’autres races plus communes comme le berger allemand comme chien de secours en montagne.
L’hospice du Grand-Saint-Bernard a abrité jusqu’en 2004 un élevage de chiens saint-bernard, pour maintenir la tradition et augmenter l’intérêt touristique du site. Depuis janvier 2005, la Congrégation des Chanoines du Grand-Saint-Bernard a toutefois remis la charge du chenil et de l’élevage des saint-bernard à la fondation Barry (http://www.fondation-barry.ch) basée à Martigny, du côté suisse de la route du col. Un Musée du saint-bernard y a également été créé.
Caractéristiques
Silhouette 51 kg à 80 kg Taille 62 à 90 cm
Poil long ou court
Robe Blanc et roux avec un masque foncé
Tête carrée
Yeux Moyens, bruns ou noisettes
Oreilles Retombantes, triangulaires et relativement grandes
Queue Longue et très empanachée dans la variété de poil
Caractère Doux, gentil et dévoué à son maître
Nomenclature FCI