Les bienfaits de la spiruline

Partir vivre ailleurs

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Les lignes de la main

Se soigner avec les couleurs

Tout sur les pierres précieuses

Fortunes, success stories, jackpots, trésors

Bouvier des Flandres

Elections présidentielles 2017

boxerLe Boxer moderne est issu d’un croisement, opéré en 1888, entre un Bullenbeisser germanique et une femelle Bulldog anglais bringée, prénommée Alt’s Flora, importée de France par George Alt, de Munich. Un mâle fauve et blanc, né de cet accouplement, Lechner’s Box, a ensuite été accouplé à sa mère qui a donné naissance à Alt’s Flora II et Alt’s Schecken. En 1895, Schecken, saillie par un Bulldog blanc, enregistré sous le nom de « Dr Toneissen’s Tom », a mis au monde Mühlbauer’s Flocki, le premier Boxer enregistré au Livre des origines allemand, en 1904.
Les ancêtres du Boxer étaient appréciés pour leur aisance à conduire les animaux de la ferme ainsi que pour la chasse. Chien militaire durant la Première Guerre mondiale (sentinelle, gardien, porteur). Le boxer est un chien de taille moyenne, au poil ras, d’aspect ramassé, à la construction carrée et à l’ossature puissante. Il peut être de couleur fauve ou bringé, avec au maximum un tiers de blanc. La musculature est sèche, fortement développée et saillante (visible et marquée, sans excès de graisse). Les allures sont vives, pleines de noblesse et de puissance.
Le boxer mâle mesure environ 61 cm pour 38 kilos. (Le standard FCI précise: pour le mâle, la taille doit être comprise entre 57 et 63 cm; pour la femelle la taille doit être comprise entre 53 et 59 cm — taille mesurée au garrot). Il ne doit sembler ni lourd, ni pataud, mais il ne doit pas non plus manquer de substance, ni paraître léger. C’est un tendre brutal, le trait de caractère le plus marqué est sans aucun doute son exubérance. Le boxer est équilibré, courageux, calme, aux nerfs solides, franc, attaché à sa famille et son maître, très docile envers les enfants, mais il reste méfiant envers les étrangers. À la maison le boxer est détendu et calme, en balade il se défoule et joue. C’est un chien qui peut vivre très bien en appartement. Grâce à cela le boxer est un vrai chien de famille qui aime les enfants.
Avec de la patience il sera facile à élever. Contrairement aux idées reçues le boxer ne bave pas. Il aime montrer qui est le chef avec les autres chiens mais se comporte très bien à la maison. Le boxer a un caractère franc. Un chien très attachant et parfait pour une famille. D’autres caractères sont considérés comme des tares donc non souhaitées.
Boxer Les Boxer avec des marques blanches couvrant plus d’un tiers de leur robe – habituellement appelé Boxer blanc – ne sont ni rares ni albinos; environ 20 à 25 % de l’ensemble des Boxers nés sont blancs. Génétiquement, ces chiens sont soit beige foncé ou bringé, avec des marques blanches au-dessus de la couche de couleur de base. Les boxeurs blancs ont plus à risques de souffrir de coups de soleil et de cancers de la peau que de les Boxer de couleur. Le gène qui est responsable de marques blanches est liée à la surdité congénitale chez les chiens. Il est estimé que près de 18 % des Boxer blancs sont sourds d’une oreille ou les deux, bien que les organisations de secours des Boxer voient le double de ce nombre.
Dans le passé, les éleveurs euthanasiaient souvent les chiots blancs à la naissance, aujourd’hui, la plupart des éleveurs placent les chiots blancs dans des animaleries à condition qu’ils soient stérilisés. Les Boxer blancs sont exclus des expositions canines à cause des standards de la race, et sont interdits de reproduction par tous les clubs nationaux de Boxer dans le monde. Ils peuvent concourir lors d’événements comme l’obéissance et d’agilité, et comme leurs homologues de couleur ils sont adaptés comme chien de travail ou de thérapie.